La Fée Lit

La Fée Lit

"Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux" (Jules Renard)

"Amours", Léonor de Récondo

"De la vie, on ne garde que quelques étreintes fugaces et la lumière d'un paysage."

Ne lisez pas la quatrième de couverture, ni même la présentation de l'éditeur, ni surtout les commentaires bien trop bavards sur les sites de vente en ligne! Faites comme moi, allez-y sans rien savoir, ou presque (ce qui explique l'absence de résumé en début de billet), la surprise n'en sera que plus belle.

Amours, c'est un roman du 19ème écrit au 21ème siècle, plein de crinolines, d'ombrelles et de daguerréotypes, mais dans une langue vive, débarrassée de ces interminables descriptions qui me rendent cette littérature insupportable, mais pas de cet élan lyrique qui en fait un texte aussi vibrant que poétique.

Amours, c'est un monde où la femme peine à trouver sa place, où elle est, bien trop souvent, obligée d'acquiescer (si elle avait eu le choix - mais ce mot n'existe ni dans sa condition, ni dans son vocabulaire - elle aurait dit "non"). Un monde où l'héroïne lit Madame Bovary que son mari trouve merdique, et où, comme Emma, un espoir d'amour s'est mué en désillusion. Un monde où la femme ne connaît son corps qu'à travers la mosaïque d'un miroir de poche, où ce corps, engoncé dans un corset bien trop serré, n'est que le possible réceptacle d'un enfant qui ne vient  pas et où plaisir et désirs n'existent pas, même dans les rêves.

Et pourtant, Amours, c'est une magnifique histoire d'amourS, ce sont deux personnages féminins magnifiques eux aussi, lumineux, solaires, et qui portent si bien leur prénom. 

Mais Amours, c'est aussi une fin bien trop dans le pathos, trop Dame aux camélias, trop mystique aussi, trop attendue, peut-être...

Malgré ce bémol, je suis tombée en amour d'Amours (oui c'était trop facile, pardon), j'ai presque même versé ma petite larme, en classe, devant des élèves en examen (pensée émue, tout ça, tout ça...), et ça,c'est le signe qui ne trompe pas :-)

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

jerome 14/12/2016 12:19

Ah quand même, tu tiques sur la fin ! J'ai eu peur que tu ne trouves rien à redire de bout en bout :p

Jacqueline 09/12/2016 09:11

Comme toi, malgré la fin, coeur "palpité et chaviré" .... :)

Scarlett Julie 08/12/2016 23:06

J'ai fait comme toi, je ne connaissais rien de l'histoire, je me suis laissée porter par la plume magnifique de l'autrice, et je suis tombée "en amour" de ce roman ♡♡♡
Un vrai bijou qui m'a fait sangloter dans mon canapé à chaudes larmes, même si je me doutais de la fin...
Un vrai beau coup de coeur ♡♡♡