La Fée Lit

La Fée Lit

"Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux" (Jules Renard)

"La révolte de Maddie Freeman", Katie Kacvinsky

"La révolte de Maddie Freeman", Katie Kacvinsky

"La vie est trop courte pour les "peut-être"".

Maddie vit dans un monde où tout est virtuel, les arbres, l'école, les flirts... on ne s'aventure jamais au-dehors. Et elle se satisfait plus ou moins de cette existence. Jusqu'au jour où elle rencontre Justin. Celui-ci l'entraîne dans un univers inconnu, où les gens se voient sans le filtre de l'écran, se parlent, se touchent... Maddie découvre alors un mode de vie différent de celui que la société et ses parents lui ont imposé. Pour changer sa destinée, elle devra apprendre à se rebeller, à ses risques et périls.

Oui, je sais. Ca fait un choc. Une dystopie, ici. Pire encore : une dystopie qui m'a beaucoup plu. Incroyable, non? Alors, oui, c'est contrainte et forcée par le choix d'une élève que j'ai ouvert ce livre, j' y ai été à reculons, c'est vrai, un peu effrayée par cette couverture et cette jeune fille aux cheveux bleus, mais la surprise n'en a été que plus belle : un vrai univers, constuit, des thématiques actuelles, traitées de façon réaliste, pas de triangle amoureux () (mais quand même une histoire d'amour entre nos deux jeunes héros, il faut bien, hein...), bref, moi je dis

Cet univers, c'est la tyrannie des câbles et des réseaux, un monde hyper-connecté, où les arbres sont synthétiques, où les gens vivent derrière un écran, où les amoureux se promènent au bord de la mer, chacun bien à l'abri chez soi, sous une barrière de pixels, un univers où l'on peut se cacher derrière de multiples pseudos pour se rencontrer, se mentir, se livrer (oh! wait! ça ne vous rappelle rien?), où les mères ne cuisinent pas mais se font livrer des produits aseptisés, où l'école est numérique, où il est possible de vivre sans savoir ce qu'est un supermarché, sans connaître le goût du beurre de cacahuètes, sans avoir jamais respiré l'océan. Depuis J-3, tout a changé, et Maddie, dix-sept ans, ne se souvient pas du monde d'avant. Mais sa mère si, sa mère qui lui offre un livre (un livre! un livre en papier!) et un stylo, qui la pousse à s'ouvrir, qui la couvre même parfois, et Maddie a en elle ce soupçon de rébellion adolescente qui a suffi, des années auparavant, à mettre le feu aux poudres, et qui suffira encore, évidemment (mais chut, ça, je ne vous en parle pas). Plus que le récit d'un énième crise d'ado, plus qu'une suite d'aventures plus rocambolesques et musclées les unes que les autres, plus qu'une bluette sentimentale futuriste, ce livre est un réquisitoire, mais un réquisitoire intelligent, susceptible de faire réfléchir les jeunes lecteurs tout en les distrayant, et ça, c'est malin. Et bien fichu. Et je dis bravo.

Deux bémols, néanmoins. Le premier est sans doute lié à mon âge canonique : j'ai trouvé que la seconde partie manquait un peu de peps, peut-être parce qu'elle se concentre sur les atermoiements amoureux de Justin et Maddie, et que, bah, j'ai passé l'âge des baisers au goût chocolat (Cruella is back!). Quant au second, à bien y réfléchir, il doit aussi être lié à mon âge canonique, mouarf : les engins du futur, le bateau-voiture-avion, c'est pas trop mon truc, je préfère les laisser à James B., surtout quand c'est Sean, miam-miam! (pardon, je m'égare à nouveau). Bref, rien de bien dramatique en négatif (ça rime!), et une chouette petite lecture YA, dont je ne connaitrai malheureusement jamais la "fin" (même si ce tome en a une),puisque le second tome n'a pas trouvé d'éditeur en français, et que, vous savez bien, l'anglais et moi...

Et bien, les amis, champagne : je suis à jour dans mes billets! A bientôt, donc!

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Noukette 11/04/2016 09:29

Chouette, je note pour mes "zélèves" à moi aussi ! ;-)