La Fée Lit

La Fée Lit

"Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux" (Jules Renard)

"Un flair infaillible pour le crime", Ann Granger

"Un flair infaillible pour le crime", Ann Granger

"Mais les femmes, me semble-t-il, sont parfois étrangement susceptibles. Une simple remarque sur les côtes de porc légèrement trop sèches est aussitôt interprétée comme une critique du repas tout entier et un désaveu de la cuisinière. Ce qui se voudrait un compliment sur une robe dans laquelle on a toujours aimé voir cette dame vous vaut une réplique acerbe comme quoi on est obligée de porter toujours la même chose. Faites trop de compliments et elle aura des soupçons. Ne dites rien et elle vous accusera d'être peu observateur ou insensible."

 

Lorsque Mr Thomas Tapley est retrouvé battu à mort dans son salon, son voisin, l'inspecteur Benjamin Ross de Scotland Yard, est immédiatement convoqué sur la scène du crime. La victime revenait tout juste de l'étranger et sa vie demeure très opaque. Quand se présente son cousin, conseiller de la Reine, la vérité au sujet de son passé tragique remonte doucement à la surface. Quant à Lizzie Martin, l'épouse de l'inspecteur, elle est convaincue d'avoir vu quelqu'un suivre Thomas Tapley le jour du meurtre. Alors que la liste des suspects s'allonge, Ben et Lizzie doivent trouver lequel d'entre eux pourrait tirer le plus grand bénéfice de sa mort.  

L'Angleterre victorienne, donc. Encore. Certes, encore, mais tout l'intérêt historique de la série réside justement, à mes yeux, dans la parfaite description de la société de ce Londres du XIXème siècle que brosse, avec finesse et élégance, Ann Granger. A chaque roman, une pièce du puzzle se met en place. La modernisation de la ville, les différences entre les classes sociales mais aussi l'homosexualité et sa législation, voilà de quoi il est question ici. Quoi? Homosexualité?! Shocked!

Ajoutez à cela notre Lizzie toujours aussi fouineuse et aussi délurée, en mode 

et vous aurez tout le côté jouissif du roman. Quel bonheur de la voir clouer le bec de ces messieurs bien pensants de Scotland Yard tout en continuant à jouer les épouses modèles, pantoufles au coin du feu et tourte aux rognons au four :-) 

Niveau histoire, on est dans le bon petit policier de base, gentil, prenant, mais pas hyper novateur non plus (mais ce n'est pas ce qu'on lui demande, il me semble). Un meurtre, des suspects, une enquête, une belle et pure jeune fille sur le point de se marier, le fils d'un lord, un éminent avocat, une mystérieuse française d'origine douteuse vue avec la victime sur la plage d'une station balnéaire. Seigneur, (...), cette affaire possède tous les ingrédients d'un roman de quatre sous!  Une drôle d'association, certes, mais qui fonctionne. So bristish, finalement!

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jacqueline 16/12/2015 16:00

Je vais bientôt retrouver Lizzie dans cette nouvelle aventure et toujours avec le même plaisir .....<3

Cristina 16/12/2015 13:54

Je suis en plein dedans et je me retiens pour ne pas le finir trop vite. Comme les trois précédents j'adore!! Vite la suite!!