La Fée Lit

La Fée Lit

"Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux" (Jules Renard)

" Le Pacte", Lars Kepler

" Le Pacte", Lars Kepler

"Nous passons nos vies tiraillés entre des extrêmes, des vœux qui ne se réalisent jamais et des cauchemars qui ne deviennent jamais réalité."

Une jeune femme est retrouvée morte à bord d un bateau dérivant dans l'archipel de Stockholm. Ses poumons sont remplis d'eau de mer, pourtant il n y a pas une seule goutte d'eau sur ses vêtements. La sœur de la victime, une célèbre militante pour la paix, est quant à elle poursuivie par un tueur implacable. Le même jour, un corps est découvert pendu à une corde à linge dans un appartement à Stockholm. Il s'agit de Carl Palmcrona, le directeur général de l Inspection pour les produits stratégiques, l'homme chargé de valider les contrats d armement de la Suède. Tout semble indiquer un meurtre car la pièce est vide et rien n a pu lui permettre de grimper jusqu’au nœud coulant qui l'a étranglé. Pourtant l'inspecteur Joona Linna est persuadé qu'il s agit d'un suicide... En menant de front ces deux enquêtes, Joona Linna ignore qu'il entre de plain-pied dans un univers trouble fait de commissions secrètes, d'ententes tacites et de pactes diaboliques. Un univers où les desseins machiavéliques le disputent aux pires cauchemars. Un univers où les contrats ne peuvent être rompus, même par la mort.

2h30. J'ai tenu 2h30 de vol au-dessus des nuages avant de refermer violemment ma liseuse en hurlant "neeeeeeeeeeext" (oui, comme dans feu l'émission télé, je suis en vacances, j'ai des références pourries si je veux). 2h30, ce n'est pas assez pour arriver au bout de ces 500 pages, vous vous en doutez bien, mais le fait est là : abandon. Pourtant, vous savez déjà que j'ai une grande capacité à aller au bout des daubes, ne serait-ce que pour le plaisir sadique d'en faire un billet, mais là, je n'ai pas pu. Et ma déception est d'autant plus grande que j'avais beaucoup aimé L'Hypnotiseur du même couple d'auteurs, et que je me réjouissais donc de retrouver l'inspecteur Linna.

Ouais, comme cette pauvre enfant, j'ai été trompée sur la marchandise. Où je pensais découvrir un personnage récurrent attachant et futé (ce que laissait présager L'Hypnotiseur), j'ai trouvé un policier bas de gamme, buté, mysogyne et qui n'a pas les yeux en face des trous. Où j'espérais être tenue en haleine, avoir la boule au ventre, tourner et tourner encore plus vite les pages, j'ai peiné, été distraite toutes les 5 secondes (ohh un nuage!) et je me suis très vite désintéressée du sort de ce pauvre (et ridicule) couple poursuivi par un (très vilain) tueur à gages. L'intrigue-même (les deux intrigues, plutôt, mais qui se téléscopent très vite, et de façon légèrement wtf) n'avait ni intérêt, ni queue ni tête. Comme le dit un internaute (ici), Le Pacte, c'est du grand beau n'importe quoi : Pêle-mêle on trouve : chantage, suicide, morts violentes, hélicos, chute d'hélico, tueur à gages (avec don d'ubiquité), corruption d'Etat, photo meurtrière, soupçon de pédophilie, grand banditisme international, guerres civiles sur plusieurs continents, vendeurs d'armes vs ONG, des stradivarius, le schéma détaillé des polices suédoises, traque d'île en île, présentateur télé taré, des peoples, insomnie, fusil à vision de nuit, bombes, grenades, incendies, schizophrène, mélomanes (à croire que toute la Suède écoute radio classique toute la journée), mère éplorée... Du n'importe quoi, on vous dit, couplé à une écriture à quatre mains pieds qui a fini de m'achever. A même pas la moitié, ma déesse intérieure (oups, pardon, je m'égare) m'a dit 

Et moi (contrairement à d'autres), je l'écoute toujours. Next, donc. 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Jacqueline 20/02/2015 17:36

Je passe, je file ......j'évite ce grand n'importe quoi ....:-)

Un grand éclat de rire lorsque tu as évoqué ta "déesse intérieure" ..... d'ailleurs je ris encore en l'écrivant ......:-)))

LaFée 20/02/2015 21:02

Je suis perméable à l'actualité :-)