La Fée Lit

La Fée Lit

"Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux" (Jules Renard)

"Un intérêt particulier pour les morts" et " La curiosité est un péché mortel" , Ann Granger

"Un intérêt particulier pour les morts" et " La curiosité est un péché mortel" , Ann Granger

"If not me, who? If not now, when?" (Emma Watson)

( et surtout cliquez ici)

Des couvertures sublimissimes et une promesse de romans policiers dans l'Angleterre victorienne, what else? Si, comme moi (mais vous le saviez déjà), vous raffolez des atmosphères délicieusement désuètes à la Agatha Christie, si  le tea time est votre moment préféré de la journée ( avec des scones beurrés et beaucoup de lait), si le crime est votre tasse de thé, justement, et que les histoires d'amour délicieusement ringardes font battre votre cœur, ces romans sont pour vous.

Step one : Londres, 1864. Lizzie Martin est une (plus toute) jeune orpheline contrainte d'accepter le poste de dame de compagnie que lui offre une lointaine parente, l'obligeant ainsi à abandonner son Derbyshire natal pour s'aventurer dans la capitale. Très vite, elle est découvre que celle qui occupait ce poste avant elle a disparu, apparemment après s’être enfuie avec un inconnu. Mais quand le corps de la jeune fille est retrouvé dans les décombres de l'un des bidonvilles démolis autour de la nouvelle gare de St Pancras, Lizzie ne peut pas s’empêcher de mener l'enquête. A ses risques et périls, puisque la curiosité est un péché mortel....

Point de suspense ou si peu dans ce premier épisode ; l'intrigue policière est convenue, presque accessoire. Ce qui m'a plu, et beaucoup, c'est l'ambiance so British : une ville en plein chamboulement, les débuts des travaux du métro, la publication des travaux de Darwin alors même que Queen Victoria dirige le pays d'une main de fer, mélange étrange de traditions et d'espoirs de modernité. Dans une alternance de points de vue aussi classique que réussie, on suit donc deux personnages, vivant dans deux mondes parallèles ( qui a dit que les parallèles ne se rejoignaient jamais?) : celui de la "haute" société, du Londres des belles maisons dont les facades cachent de bien vilaines choses, et celui des pauvres, des ruelles immondes et des cités-dortoirs qui puent la misère et la détresse. Pauvre Lizzie,  cherchant sa place dans cette maison, soumise au bon vouloir de cette parente vieux jeu et tellement conventionelle qui n'est pas sans rappeler 

"Un intérêt particulier pour les morts" et " La curiosité est un péché mortel" , Ann Granger

le côté délicieuse garce en moins.

Un aperçu du Londres de l'époque?

"Un intérêt particulier pour les morts" et " La curiosité est un péché mortel" , Ann Granger"Un intérêt particulier pour les morts" et " La curiosité est un péché mortel" , Ann Granger

Step two : Lizzie Martin a été envoyée à New Forest pour soutenir une jeune femme dont le bébé a connu une mort tragique. Mais les choses prennent une tournure encore plus sombre lorsqu’un chasseur de rats est retrouvé assassiné dans le jardin, la jeune femme éplorée et couverte de sang à ses côtés. Ne sachant pas vers qui se tourner, Lizzie appelle  ( chronique garantie sans spoilers) pour résoudre ce crime horrible.

 Changement de décor, donc, welcome to Hampshire. Psychologie et crime sont au programme de ce deuxième volume, à mon sens plus réussi encore que le précédent. J'ai suivi avec plaisir l'enquête policière ( qui s'est révélée pleine de surprises, même si le dénouement pêche encore par son côté traditionnel), j'ai eu le coeur serré pour Lucy, coincée avec ses deux vieilles tantes-dragons et pleine de bleus à l'âme, j'ai découvert la psychanalyse du 19ème siècle et me suis promenée dans ces jolis paysages 

"Un intérêt particulier pour les morts" et " La curiosité est un péché mortel" , Ann Granger"Un intérêt particulier pour les morts" et " La curiosité est un péché mortel" , Ann Granger

Bon-heur, quoi .

Last but not least : (parce que si vous suivez un peu, vous devez  vous demander pourquoi j'ai choisi une citation du discours à l'ONU d' Emma Watson pour accompagner un roman policier victorien. Et non, je ne suis pas complètement à la ramasse, soyez rassurés). Pourquoi? Parce que Lizzie. Alors, Lizzie, c'est ma copine. Lizzie, elle a la langue bien pendue ( trop parfois), elle a du mal à rester à sa place (enfin à la place qu'on lui octroie), à être polie, discrète, bien élevée, soumise. Elle a du mal à ne pas poser des questions, à ne pas prendre des initiatives, à ne pas  décider par elle-même, ce qu'elle doit faire, dire, ou qui aimer. Lizzie, c'est juste le 

"Un intérêt particulier pour les morts" et " La curiosité est un péché mortel" , Ann Granger

avant l'heure, et c'est loin de me déplaire. Ce blog n'est pas l'endroit idéal pour aborder ce sujet qui me tient tant à coeur, mais si l'envie vous prenait d'aller voir cette vidéo ( clic), par exemple, surtout ne vous retenez pas  . Et puis, vraiment, Lizzie Martin, c'est vous et moi, une jeune femme amoureuse, fouineuse, capricieuse et déterminée, en avance sur son siècle, et ça, c'est terriblement jubilatoire.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Julia 26/10/2014 08:36

Je cherchais justement un livre dans ce style ! Ton article tombe vraiment au bon moment :))
Merci !

LaFée 27/10/2014 14:25

Mais de rien :-) Surtout, viens me dire ce que tu en auras pensé :-) Des bisous, Julia.

Jacqueline 26/10/2014 07:58

Oups ..... "sacrilège" ...... J'ai lu le second volet il y a quelques jours ..... J'ai commencé ce roman via ma liseuse et découvert l'existence d'un premier tome en cours de lecture .....
Comme toi, j'ai aimé le côté désuet, très british (j'adore ....) et eu un coup de cœur pour Lizzie .....
Je vais donc lire le premier ..... et attendrai les suivants "dans l'ordre" ...:-)

LaFée 27/10/2014 14:25

SACRILÈGE en effet :-) Mais je suis contente de lire que toi aussi tu as succombé au charme de Lizzie :-)

Scarlett Julie 25/10/2014 22:32

Nous avons le même avis, même si lisant peu de suspense, les résolutions des intrigues policières m'ont apportées quelques surprises ;)
Vivement le 3ème !!!

LaFée 27/10/2014 14:24

Oh oui! On est fort en retard par rapport à ses publications, c'est fou!