La Fée Lit

La Fée Lit

"Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux" (Jules Renard)

Thrillers de vacances, épisode 2

Thrillers de vacances, épisode 2

Pour lire ce billet dans les meilleures conditions possibles, cliquez ici . Bouh!

Ce n'est pas parce que l'on est rentré à la maison que les choses changent : deux enfants H24, ça ne donne pas vraiment l'occasion de se plonger dans un roman très complexe, puisqu'on est interrompu 124587 fois par page (quoi? j'exagère?) par des "mamaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaan" intempestifs, ce qui m'a donné l'idée de me donner comme mission ( quelle affreuse phrase) de vider ma PAL de ses thrillers " basiques". Mon nouveau mot d'ordre? 

 

Thrillers de vacances, épisode 2

Pour changer, commençons par la meilleure surprise du lot, à savoir Mémoire trouble de Lisa Unger. Mi figue-mi raisin lors de ma dernière aventure avec cette auteure (), je redoutais une déception ; il n'en fut rien. Un changement d'identité, un passé trouble, un présent qui l'est tout autant, un amour mère-fille (et surtout fille-mère) qui touche pile au bon endroit, des relations familiales mouvementées, un sérial killer présumé coupable, le fils de ce dernier à qui il manque clairement une case, une narration éclatée ( passé- présent - on ne sait pas trop quand) qui complique la lecture, voilà un agéable thriller, je vous le dis. Oui, c'est tordu. Oui, on s' y perd ( j'ai fouillé le Net avant d'écrire et il s'avère que c'est le reproche majeur un peu partout : trop compliqué ) mais c'est ce qui fait l'intérêt du roman. Hypothèse après hypothèse, je me suis laissée embarquée, je l'ai emmené au jardin, dans mon bain, dans mon lit et même devant les Barbapapa, c'est dire... En bref? Un page turner un peu prise de tête, qui ne marquera pas les esprits mais qui m'a fait passé un chouette moment. Un gif?

Thrillers de vacances, épisode 2

Deux romans du même auteur, ensuite, Patricia Mac Donald (spéciale dédicace à Marie- Aude). Son premier roman, d'abord Un Etranger dans la maison. Un enfant disparu qui retrouve son foyer après une dizaine d'années passées auprès de ses ravisseurs, une mère dont la joie n'a d'égal que la paranoïa, un père dérouté, une sœur pas ravie-ravie, un psychopathe qui court toujours, rien bien original que ce soit dans l'intrigue ou la construction narrative, un petit côté désuet presque à la Arabesque (oui, oui, celle-là, ne me remerciez pas c'est cadeau), vite lu, vite oublié. Un p'tit air de Mary Higgins Clarck, si ça vous parle?

La soeur de l'ombre, enfin, son dernier roman en date. Un grand format donc. Un cadeau. Dieu Merci. A La mort de ses parents, Alex découvre qu'elle a une soeur cachée. Ok, pourquoi pas. Elle part à la recherche de celle-ci.  Toujours ok. Deux pages plus loin, hop, le notaire a retrouvé la fille qui se trouve être en prison pour le meurtre de sa demi-soeur ( la fille de ses parents adoptifs, quoi). Euh, ok (mais dans ce genre ). Alex, en moins qu'un quart de seconde, décide de croire en l'innoncence de sa soeur. Elle va donc mener l'enquête, trouver LA preuve ( "oh! mais ouiiii! et si je cherchais là. oh! cool! j'ai trouvé!"), trouver par la même occasion un p'tit ami beau, sexy, courageux, tendre, affecteux et attentionné ( qui sonne à sa porte, si c'est pas  mignon!) mais se retrouve empêtrée dans une sale affaire. Gentillet. Mais tiré par les cheveux. Trop. Genre 

Thrillers de vacances, épisode 2

Je suis bon public, vraiment ( je cite Arabesque, plus personne ne peut donc douter de ma capacité à lire, regarder et apprécier des thrillers classico-classiques), mais faut pas exagérer. L'exagération, c'est mal. Ben quoi?

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Jacqueline 05/08/2014 10:02

J'ai lu les 3 romans .... Le Lisa Unger m'a bien plu aussi ....
Patricia Mac Donald : je la suis depuis le début .... avec plus ou moins de bonheur, c'est vrai .... Ce sont des suspenses "gentillets" mais qui me font souvent passer d'agréables moments ... même si j'ai été très déçue par "La sœur de l'ombre" .... Cela ne m'empêchera pas de lire le prochain...:-)